Podologue du sport : Quel est son rôle ? - Ecole d'Assas

Pourquoi consulter un Podologue du sport

thumbnail

Le podologue du sport est un pédicure podologue spécialiste de la santé des pieds qui intervient régulièrement auprès des sportifs. En effet, leurs pieds subissent des pressions, frottements et traumatismes plus fréquents. Pour mieux comprendre les problématiques bio-mécaniques ainsi que les pathologies des sportifs, certains podologues se spécialisent en podologie du sport.

Le podologue spécialisé dans le sport

Le podologue du sport est avant tout titulaire d’un D.E. (diplôme d’État) de pédicure-podologue. C’est un diplôme de niveau 6 (niveau Licence) certifié par le ministère de la Santé. Il permet d’exercer la profession de pédicure-podologue.

Après la formation en pédicurie-podologie, il est possible de poursuivre des études pour se spécialiser dans divers domaines (posturologie, réflexologie, diabétologie, oncologie…) dont la podologie du sport.

Mais les étudiants en pédicurie-podologie peuvent aussi directement opter pour un double cursus « podologie coaching sportif » dispensé par l’École d’Assas. Il s’agit d’un double diplôme DEPP (Diplôme d’État de pédicure-podologue) et BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport).

En effet, l’institut de podologie de l’École d’Assas est habilité à préparer ses étudiants au BPJEPS AF (Activités de la Forme, option Haltérophilie-Musculation). D’une part, ce double cursus permet d’ouvrir de nouveaux débouchés professionnels aux étudiants (salles de fitness). D’autre part, il délivre un enseignement qui apporte une meilleure compréhension des problématiques liées à chaque domaine sportif. Car le podologue du sport doit être capable de s’adapter à chaque athlète. Il lui propose une solution sur mesure :

  • en fonction des spécificités des sports pratiqués (course à pied, danse, rugby, arts martiaux…) et
  • de son dossier médical (âge, pathologies chroniques vasculaires, rhumastismales, tendinite, diabète, genu avrum, déformations osseuses…).

Quel est le rôle du podologue du sport ?

Le podologue du sport dispose en premier lieu des compétences communes à tous les pédicures-podologues. Il diagnostique et traite les affections cutanées (durillons, callosités, verrues plantaires, mycoses, phlyctènes…) et unguéales (ongles incarnés, hématomes…) en proposant des soins adaptés. Et il apporte une solutions aux problèmes statiques et dynamiques. Ainsi, il peut proposer et fabriquer des orthèses et des semelles orthopédiques. L’objectif est de compenser les difficultés locomotrices du patient (rétablissement et amélioration de la marche) et soulager la douleur.

Lors de la consultation, le podologue du sport va s’interesser au patient dans la pratique de son sport afin de garantir le maximum de performances. Il va ainsi lui apporter la meilleure réponse possible pour éviter les douleurs et/ou améliorer sa rééducation.

Il dispose d’un équipement spécifique pour analyser le geste sportif dans son cabinet. Il s’agit notamment d’analyse vidéo, de plateforme de force, de tapis de course… Par ailleurs, il propose des semelles adaptées à la chaussure de la pratique sportive.

podologue du sport

Effectuer un bilan podologique

Lors de l’examen clinique, le pédicure-podologue effectue un bilan podologique. Il évalue la statique et la dynamique de l’appareil locomoteur. En effet, le pied a un rôle d’amortissement, d’équilibre, de stabilité et de propulsion. Pour fonctionner de manière coordonnée, le pied met en jeu : sa structure osseuse, ses ligaments et ses muscles.

Dans le cadre du bilan podologique, le pédicure-podologue effectue des séries de tests.
Tout d’abord, il évalue la statique grâce à :

  • un podoscope et
  • une plateforme stabilométrique analyse la répartition des charges et l’équilibre, les défauts d’axes et les forces (dynamique).

Ainsi, il analyse la mobilité des articulations du pied, l’asymétrie des membres inférieurs, la rotation du bassin et les postures.
Ensuite, le bilan s’intéresse à la dynamique. Il inclut une série de tests réalisés à partir d’une plateforme informatique munie de capteurs pour évaluer :

  • le déroulé du pas par rapport au centre de gravité,
  • l’angle de pas,
  • le timing du pas,
  • les forces de pression,
  • la supination, la pronation,
  • les troubles mécaniques et posturaux, des différentes phases du pas,
  • la propulsion.

chaussure cycliste et podologue

Soigner les blessures du pied liées au sport

Les sportifs représentent des patients aux pathologies et blessures spécifiques, liées à la pratique de leur discipline. Par exemple, les coureurs présentent plus souvent que les patients sédentaires des blessures du pied et de la cheville de type :

  • entorses,
  • tendinites,
  • périostite,
  • fracture de fatigue,
  • aponévrosite plantaire,
  • contracture musculaire…

Chez les danseurs, on trouve également davantage d’hallux valgus, de syndrome du carrefour postérieur (dû à l’hyperflexion plantaire lors des pointes ou demi-pointes).

Obtenir des conseils pour sa pratique sportive

Le podologue du sport conseille ses patients dans le choix de leur équipement. Il leur indique le type de chaussures adaptées à leur foulée (pronateur, supinateur ou universel).
De plus, grâce à son analyse du bilan statique et dynamique, il détermine les appuis à favoriser pour optimiser le confort des pieds et la performance sportive. Les préférences motrices et la localisation d’éventuelles douleurs orientent le conseil des appuis à privilégier.
Par exemple, les aériens auront une facilité à attaquer sur l’avant pied et les terriens sur le talon. Mais il ne faut pas modifier une foulée en l’absence de pathologie.
Enfin, le pédicure-podologue du sport prodigue des conseils d’hygiène pour préparer les pieds avant les épreuves sportives grâce à l’application de crèmes pour tanner la peau des pieds et prévenir les frottements.

Faire fabriquer des semelles pour la course à pied

En tant que pédicure-podologue diplômé d’État, le spécialiste du pied sportif peut fabriquer sur mesure des semelles orthopédiques. Celles-ci seront utilisées durant le running afin de limiter les douleurs articulaires (hanche, genou, cheville, orteils). Elles seront également adaptées aux pathologies du pied qui pourraient freiner l’activité physique (déformations osseuses, rhumatismes).
Le podologue du sport cherche toujours à concilier santé du pied et souci de pratique physique et sportive.

 

Scroll to top