Apprendre le métier de kinésithérapeute à l'IFMK - Ecole d'Assas

Le métier de Kinésithérapeute

La loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 définit la pratique de la masso-kinésithérapie comme : « la promotion de la santé, la prévention, le diagnostic kinésithérapique et le traitement : 

  • des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne ; 
  • des déficiences ou des altérations des capacités fonctionnelles. »

Elle précise que le kinésithérapeute « peut également concourir à la formation initiale et continue ainsi qu’à la recherche » et qu’il « exerce son activité en toute indépendance et en pleine responsabilité conformément au code de déontologie ».

En 2020, plus de 85 000 masseurs-kinésithérapeutes exercent en France métropolitaine, dont 80% en libéral (source DREES).

 

image_Le métier de Kinésithérapeute
image_Une profession scientifique, technique et sociale

Une profession scientifique, technique et sociale

Depuis 1936, l’École d’Assas accompagne la formation des masseurs-kinésithérapeutes et le développement de la profession. Le métier de masseur-kinésithérapeute se trouve à l’intersection de deux grands domaines :

  • D’une part, le domaine scientifique et technique : le masseur-kinésithérapeute met en œuvre une démarche scientifique qui engage sa responsabilité, morale et juridique, dans la technique utilisée pour soigner son patient.
  • De l’autre, le domaine social : à l’écoute de ses patients et de leur entourage, le masseur-kinésithérapeute est amené à établir avec eux une relation de confiance pour les faire bénéficier d’une rééducation sur mesure.

Pour plus d’informations sur l’admission en formation Kinésithérapie, cliquez sur le bouton « En savoir plus » :

 

Exercice libéral ou salarié ?

Le masseur-kinésithérapeute peut s’orienter vers un exercice libéral ou salarié. Il y a en effet pénurie de professionnels dans les deux secteurs. Les kinés peuvent également exercer dans des clubs sportifs ou dans le domaine humanitaire. L’exercice salarié à l’hôpital ou en centre de rééducation permet d’exercer en équipe et d’avoir une approche pluriprofessionnelle.

En libéral, plusieurs statuts professionnels coexistent :

  • Le remplaçant, effectue des actes en lieu et place du titulaire (par exemple pendant des vacances). Le titulaire reverse un pourcentage des honoraires perçus. Beaucoup de jeunes professionnels font ce choix à la sortie de la formation afin de diversifier leur expérience sans pour autant investir financièrement.
  • L’assistant (ou collaborateur), exerce au sein du cabinet du titulaire. Le titulaire du cabinet met à disposition le local, le matériel. En contrepartie de cette mise à disposition, l’assistant reverse une indemnité calculée suivant un pourcentage préalablement défini.
  • L’associé, investit dans une partie d’un cabinet avec un ou plusieurs autres professionnels. Un contrat, établit les clauses qui définissent cette association.
  • Le propriétaire, le devient soit en achetant le cabinet existant soit en créant son propre cabinet. Dans le deuxième cas, la période d’installation est plus longue puisqu’il faut prendre le temps de se constituer une patientèle.

Les kinésithérapeutes diplômés peuvent aussi exercer en libéral au sein d’un cabinet paramédical regroupant plusieurs professions de santé : médecins, infirmiers, kinés, pédicure-podologues, orthophonistes, etc.

 

image_Exercice libéral ou salarié ?
image_Continuer à se former

Continuer à se former

Parce qu’il est un acteur important de la politique de santé, le masseur-kinésithérapeute se doit d’être capable de répondre aux évolutions de son secteur d’activité et aux besoins de ses patients. La formation continue a pour vocation de permettre aux professionnels de maintenir à un haut niveau les compétences acquises et développées depuis l’obtention de leur diplôme d’État.

L’offre en formation continue est variée : il existe des formations courtes, sur quelques jours, mais aussi des formations plus longues délivrées à l’université (DU, Master). L’École d’Assas dispose de son propre centre de formation continue : ASSAS FORMATION CONTINUE .

Les masseurs-kinésithérapeutes peuvent également entreprendre une formation de Cadre de santé. La formation se déroule sur un an. L’obtention du diplôme de cadre permet d’occuper un poste d’encadrement dans un service et d’intervenir en formation initiale.

 

INTERNATIONAL
+de
40
UNIVERSITÉS PARTENAIRES

INSERTION PRO
+de
1500
TERRAINS DE STAGE

EMPLOYABILITÉ

100%
DÈS LA SORTIE

RÉSEAU
+de
10000
DIPLÔMÉS

bg-eda
Scroll to top

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des communications ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.