Devenir podologue : Etudes et diplôme - Ecole d'Assas

Comment devenir podologue ?

thumbnail

Le pédicure podologue est un professionnel de santé spécialiste du pied. Il prend en charge les patients en consultation directe ou sur prescription médicale d’un médecin. Après l’écoute du patient et un examen clinique des pieds, il émet un diagnostic et propose un traitement thérapeutique. Celui-ci peut comprendre des soins de pédicurie (traitement des pathologies cutanées et unguéales) et de podologie (fabrication d’orthèses et de semelles). En effet, l’objectif est de permettre aux patients de retrouver confort et autonomie dans la marche ainsi qu’une mobilité satisfaisante des membres inférieurs.
Il y a plus de 13 000 podologues en France, dont 96,83% en exerce leur activité professionnelle en libéral (source ordre national des pédicures-podologues). Ils reçoivent les patients sur rendez-vous, en accès direct ou adressés par leur médecin (condition de prise en charge par l’assurance maladie).

Pourquoi devenir podologue ?

Le métier de podologue fait partie des professions paramédicales qui interviennent dans le cadre d’une équipe de santé pluridisciplinaire.
Il fait parti des métiers de la réeducation et de la santé.
Le podologue connait parfaitement les affections du pied, ainsi que les maladies chroniques qui nécessitent une surveillance accrue (diabète, maladies vasculaires et rhumatismales…).
Il soigne les pathologies de peau (verrues plantaires, mycoses, durillons, callosités) et des ongles (ongles incarnés, hématomes).
De plus, il fabrique sur mesure les appareillages (orthèses et semelles orthopédiques) qui corrigent et soulagent les douleurs osseuses (pathologie de l’hallux valgus au niveau des orteils corrigée par une orthèse), ligamentaires, musculaires, ainsi que les troubles statiques et dynamiques.
Le pédicure-podologue peut prescrire des topiques à usage externe, des pansements, mais aussi des chaussures thérapeutiques nécessaires au traitement des affections du pied.

fabrication de semelles ecole d'assas

Les pédicures-podologues ont un sens relationnel développé. Ainsi, ils savent mettre en confiance les patients dont ils assurent le suivi en prodiguant des soins d’hygiène du pied et des conseils de chaussant.

Etre podologue c’est mettre ses compétences scientifiques, manuelles et humaines au services des patients.

Par ailleurs, le pédicure podologue exerce principalement à son compte. Ce qui lui permet de choisir son organisation et ses horaires de travail. Il reçoit ses patients dans son cabinet libéral ou se déplace à leur domicile.  C’est pourquoi, cette profession paramédicale repose sur la grande autonomie du praticien qui apprécie de travailler en indépendant.

Quelles études pour devenir podologue ?

Pour exercer en tant que Pédicure-podologue il faut être titulaire d’un D.E .

Les études de podologue comprennent un programme :

  • d’enseignements théoriques scientifique et technique (anatomie, biomécanique, nouvelles technologies),
  • d’ateliers pratiques avec des travaux dirigés (soins des pieds, appareillage, semelle…).

De plus, les étudiants en podologie pédicurie mobilisent des compétences psychosociales telles que :

  • le relationnel,
  • le sens de l’écoute,
  • la patience.

Enfin, ils font preuve d’habileté manuelle, de rigueur et de méticulosité dans les soins qu’ils prodiguent et les appareillages orthésiques qu’ils fabriquent.

Faut-il passer un concours pour devenir podologue ?

Les études de pédicurie-podologie sont accessibles aux titulaires d’un baccalauréat de préférence à dominante scientifique.

Les candidats proviennent de l’ancien bac S ou du nouveau bac avec spécialités maths et physique-chimie ou SVT. Parmi les spécialités de la filière technologique, les bac STL et ST2S conviennent également à la poursuite d’un cursus paramédical.

D’autre part, les études de podologie satisfont également des étudiants en réorientation ou des professionnels souhaitant entamer une  reconversion en Pédicure-podologue.

Quel que soit le profil des candidats aux études de pédicurie podologie, les modalités d’inscription sont les mêmes pour intégrer la formation de pédicure podologue. Il n’y a pas de concours d’entrée et le dépôt de dossier s’effectue via la plateforme Parcoursup. Les dossiers sont examinés au regard du cursus scolaire, de la motivation et des expériences éventuelles pour les reconversions (infirmiers par exemple). Cependant, il n’existe pas un profil unique et toutes les projets sont étudiés en vue d’une admission.

Dans quel établissement se déroule la formation pour devenir podologue ?

La formation se déroule dans un IFPP (Institut de Formation en Pédicurie Podologie) agréé par le ministère de la Santé. En fait, un école de podologie doit être habilitée par l’État à délivrer la formation au métier de pédicure-podologue. À noter que les instituts de formation  disposent souvent de plateaux techniques ou de leur propre clinique au sein de leur institut de podologie pour assurer un enseignement technique et pratique de pointe. Au cours de leur scolarité, les étudiants reçoivent en examen clinique des patients variés : sportifs, diabétiques, sédentaires, personnes âgées…

Obtenir le diplôme d’État pour devenir podologue

La formation au métier de pédicure podologue se déroule sur 3 ans

Elle comprend des :

  • cours magistraux de physique, biomécanique, biologie, anatomie, physiologie, pathologies (dont patients diabétiques), infectiologies…
  • travaux-pratiques : formation clinique avec techniques d’examen, soin instrumental, fabrication d’orthèses plantaires thermoformées, semelles orthopédiques sur mesure…
  • stages en cabinets, structures d’accueil spécialisées.

etudiant podologue à la clinique de l'école d'assas

Après avoir acquis l’ensemble des 180 ECTS (6 semestres) durant les 3 années de formation en pédicurie-podologie, les étudiants obtiennent le Diplôme d’État de pédicure podologue. Ce dernier est délivré par le ministère de la Santé et reconnu comme un diplôme de niveau 6 (équivalent Licence), ce qui ouvre la possibilité de poursuivre ses études en Master ou en DU.

100% des diplômés trouve un emploi à la sortie de l’école.

Devenir podologue et se spécialiser dans un domaine

En effet, après un diplôme de pédicure-podologue, il est possible de poursuivre ses études et suivre des formations afin de se spécialiser :

  • podologie du sport (médecine du sport en podologie, appareil locomoteur),
  • posturologie et troubles de la statique
  • dermatologie (maladies de la peau),
  • gérontologie (affections gériatriques du pied),
  • podopédiatrie ,
  • prise en charge des personnes diabétiques grade 2 et 3 (soins du pied  diabétique),
  • oncologie (cancers de la peau),
  • orthopédie podiatrique (traitement des anomalies du pied à l’aide d’orthèses, de prothèses et de chaussures),
  • rhumatologie podiatrique (impliquant la polyarthriterhumatoïde et d’autres maladies auto-immunes),
  • maladies vasculaires (troubles de la circulation),
  • neuropodologie (troubles nerveux),

 

Scroll to top