Sylvain, un étudiant impliqué dans un projet de recherche international en kinésithérapie

projet de recherche kine ecole assas

À l’invitation de l’unité de recherche en biomécanique et kinésithérapie de l’université Comillas de Madrid, Sylvain Plateau, étudiant en quatrième année d’études de kinésithérapie à l’IFMK de l’École d’Assas, va participer à un projet de recherche international en partenariat avec une université californienne.

C’est lors de la Semaine Internationale 2018 de l’École d’Assas que Sylvain a commencé à s’intéresser aux possibilités offertes par le goniomètre électronique HAWK développé par les chercheurs de l’université Comillas. À l’invitation du département international de l’École, ce goniomètre avait en effet fait l’objet d’une présentation détaillée aux étudiants. Avec l’accord de son responsable pédagogique, Sylvain a donc choisi de construire son mémoire de fin d’études autour de cet instrument de mesure, conduisant une « Étude de fiabilité du goniomètre électronique HAWK dans la mesure des amplitudes du rachis cervical chez le sujet sain ».

Pour cette étude, Sylvain a reçu le soutien de l’École qui, non seulement a fait l’acquisition d’un de ces appareils, mais lui a aussi permis de travailler en liaison avec Nestor Pérez, docteur en biomédecine et directeur du laboratoire de recherche en biomécanique de Comillas.

En avril et mai 2019, Sylvain a profité de son stage Erasmus à Madrid, organisé avec le parrainage d’une autre université madrilène (Nebrija), pour rendre visite à Nestor Pérez et à son équipe. Cette visite lui a permis à la fois de découvrir un laboratoire unique en Espagne en raison du nombre et de la diversité des appareils qu’il contient mais aussi de valider son mémoire avec les concepteurs du logiciel d’analyse de données du goniomètre HAWK.

L’aventure ne s’arrête pas là car Nestor Pérez a invité Sylvain à rejoindre le projet « Biomechanics normality in cervical movement » qui consiste en une étude internationale pour identifier les paramètres standards des mouvements cervicaux chez l’individu sain grâce aux propriétés du goniomètre HAWK. La population ciblée par l’étude est de 1000 patients et Sylvain devra conduire la prise de mesures d’une partie de ces individus. « Pour l’instant, explique Sylvain, le professeur Pérez travaille avec son équipe à mettre au point les derniers détails du protocole expérimental, en collaboration avec la West Coast University, établissement basé en Californie et spécialisé dans les métiers de santé. Dès que le projet sera validé, la phase de prise de mesures commencera et c’est là que j’interviendrai, avec le soutien de l’École d’Assas. »

« Une équipe dédiée au sein de l’École conduira une partie des mesures requises par le projet, précise Nicole Maurice, animatrice du département international de l’École d’Assas. Nous sommes très fiers de ce projet : il est le fruit du développement du réseau de partenariats internationaux durables que nous menons depuis plusieurs années. Sylvain a su s’emparer d’un outil découvert grâce à l’un de nos partenaires pour donner une orientation décisive à ses études et, je l’espère, à sa carrière. »

projet de recherche kine

 

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne (Programme Erasmus+). Cette communication n’engage que son auteur et la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.