Les étudiants Assas Podo à l’arrivée du Marathon de Paris

Assas podo marathon Paris

Près de 50 000 participants et quasiment autant de coureurs à l’arrivée (48 073 exactement) : le Marathon de Paris est un monument du sport parisien. Cette année encore, une équipe d’étudiants podologues de l’École d’Assas, conduite par Hans Heitz, responsable pédagogique P2 et P3, a eu le privilège d’y participer en prenant soin des équipes de coureurs.

Dimanche 14 avril 2019, 9 heures. Alors que les premiers coureurs du Marathon de Paris sortent du bois de Vincennes, de l’autre côté de la capitale, avenue Foch, l’équipe de podologues de l’IFPP de l’École d’Assas est déjà à l’œuvre au village d’arrivée. Le travail des soignants n’attend pas en effet que les premiers athlètes aient franchi la ligne pour démarrer : consignes, répartition des postes, contrôle et installation du matériel, petit-déjeuner copieux pour tenir le coup d’une longue journée… il y a de quoi faire avant de se pencher sur son premier pied !

Assas podo Marathon Paris

« Le Marathon de Paris est vraiment une course à part, explique Hans Heitz. Les étudiants volontaires pour y participer ne manquent pas, nous donnons la priorité aux plus assidus d’entre eux ». « Par le passé nous y avions participé en liaison avec tel ou tel sponsor alors que cette année nous avons directement travaillé avec la société organisatrice, c’est une belle preuve de confiance. » Jean-Pascal Beaumont, directeur de l’IFPP, se félicite lui aussi de ce partenariat avec le principal organisateur de compétitions sportives français : « Cela permet à nos étudiants de participer au succès d’une épreuve de renom dans des conditions de pratique professionnelle aussi exigeantes que gratifiantes. »

« Pour nos étudiants, poursuit Hans Heitz, c’est une occasion rare de voir en une journée un très large échantillon de pathologies unguéales et cutanées. La variété des situations cliniques et le rythme soutenu des soins donnent à cette expérience toute sa valeur pédagogique. » C’est ce que confirme Émilie, étudiante en P3 : « Au cours du marathon de Paris, nous ne voyons pas les mêmes pathologies qu’à l’école. Nous travaillons en pluridisciplinarité avec les étudiants kinésithérapeutes et ostéopathes et intervenons pour les soins d’urgences tels que les phlyctènes sous-unguéales par exemples qui peuvent être assez impressionnantes pour les patients. En tant que futurs professionnels, une telle manifestation nous permet de perfectionner nos compétences techniques pour mieux soigner nos patients demain. ». Enchantée par cette « très riche expérience » et l’ambiance unique d’une telle journée, Chloé, étudiante en P2, a pour sa part déjà fait une croix dans son agenda pour la prochaine édition : ce sera le 5 avril 2020 et l’École d’Assas sera fidèle au RDV.

Les étudiants podos et kinés de l’école d’Assas participent régulièrement à des évènements sportifs :