Toucher, courir, soigner

toucher courir

Avec la rentrée, la participation des étudiants de l’École d’Assas aux événements sportifs de la région parisienne reprend activement.
Ainsi, le week-end dernier, les étudiants masseur-kinésithérapeutes et pédicure-podologues ont pris soin des participants du tournoi de touch rugby de Provins, des athlètes de la Grande Classique, la course à pied qui relie Paris à Versailles et du Magic Run Disney dans le célèbre parc d’attraction.

 

À Provins, dans la plus caractéristique des ambiances rugby, nos étudiants ont pu vérifier l’engagement total des sportifs. Si les contacts physiques sont réduits au touch rugby, vitesse d’exécution et art de l’esquive mettent à mal les organismes. Anatole et Maxence ont ainsi pu observer, « sur le terrain », des traumatismes aussi différents qu’une rupture tendon d’Achille ou une fracture du doigt.

toucher courirToujours beaucoup de monde à Paris-Versailles : plus de 20 000 athlètes, en dépit d’une météo peu favorable, sont venus affronter les 9% de la fameuse côte des Gardes. Intégrés à l’équipe de soins mise en place par Akiléïne, les étudiants de l’IFMK et de l’IFPP n’ont pas eu le temps de souffler une fois les premiers coureurs arrivés. Une expérience toujours aussi motivante pour commencer l’année.

Deux journées bien remplies pour eux et pour Léa Guéret, masseur- kinésithérapeute diplômée d’Assas, qui les accompagnait sur ces événements.


De l’autre côté de la capitale, à Disneyland Paris, les étudiants masseurs-kinésithérapeutes ont assuré la récupération physique des coureurs et coureuses du Magic Run Disney, 10 km et du semi-marathon, avec les produits Eona. Mickey, Blanche Neige, Spider-Man et les autres héros Disney ont bénéficié des massages de nos étudiants encadrés par Olivier Lubin, un professeur de notre Institut de Formation, et de soins podologiques avec l’association Air-Pod.

toucher courir

toucher courir