Tampere 2019 : retour de stage kiné

Tampere 2019 Physio experience Paris

Pierre, étudiant en troisième année de kinésithérapie, a effectué son stage du semestre 5 en Finlande, dans le cadre de l’accord bilatéral entre l’École d’Assas et l’Université de Tampere (TAMK). Il nous raconte ce séjour de deux mois.

Tampere possède sûrement le nom de ville finlandaise le plus facile à prononcer. C’est une ville étudiante dynamique et riche en activités : j’ai pour ma part profité de son parc d’attraction, fait du canoë sur le lac Nord, et suis parti en randonnée dans la nature environnante.

C’est à l’université que j’ai passé les premiers jours de mon stage aux côtés des autres étudiants étrangers en mobilité à Tampere. On y fait connaissance, on découvre la ville et la culture locale. J’ai pris beaucoup de plaisir à échanger avec des étudiants venant du Danemark, du Mexique, d’Espagne, etc. La deuxième semaine, les étudiants sont regroupés par filière (santé, management, etc.) et prennent connaissance de leur programme et de leur lieu de stage.

Tampere 2019Mon stage s’est déroulé dans un centre de réhabilitation nommé Tammenlehvakeskus et situé non loin de l’université. Cette expérience professionnelle de 4 semaines m’a permis par-dessus tout d’évoluer dans ma communication avec les patients et de développer mon anglais en acquérant un vocabulaire médical. J’ai été placé en service de neurologie et ai ainsi pu traiter des patients atteins de Parkinson, de troubles cognitif, etc. Ma tutrice était très pédagogue et cherchait toujours à encourager les stagiaires, ce qui nous mettait en confiance avec les patients. J’ai noté que les différents professionnels de santé communiquaient beaucoup entre eux , que ce soit en direct ou à travers les comptes rendus qui réalisés après chaque traitement d’un patient.

Les deux choses qui m’ont le plus marqué dans la conception de la santé en Finlande, c’est, d’une part, la place importante accordée à la psychologie au cours du traitement et, d’autre part, l’action des services sociaux pour aider le patient lors de son retour à domicile. Ainsi, au cours de ce stage, j’ai accompagné ma tutrice lors d’une visite en appartement organisée pour évaluer la nécessité de mettre en place, ou pas, une aide à domicile pour un patient.

Cette expérience unique, que je recommande à tous, m’aura incontestablement fait grandir professionnellement et individuellement.

Pierre, K3

Tampere 2019

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne (Programme Erasmus+). Cette communication n’engage que son auteur et la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.