Récit d'une expérience Erasmus+ en Kiné à Assas - Ecole d'Assas

Récit d'une expérience Erasmus+ en Kiné à Assas

thumbnail

Pablo López-Mardomingo, étudiant en 4ème année de kinésithérapie à Bruxelles, a bénéficié d’une mobilité Erasmus+ à Paris grâce à l’accord inter-institutionnel entre l’École d’Assas et la Haute Ecole Léonard de Vinci. Voici le témoignage qu’il nous a adressé à l’issue de son expérience Erasmus+ à l’IFMK Assas :  

J’ai terminé mon séjour ERASMUS+ de 9 semaines à Paris le 16 décembre 2016. Deux mois de stage en kinésithérapie très positifs, tant du point de vue personnel que du point de vue académique. Ils m’ont permis de mieux comprendre la pratique du métier en France et de mettre en pratique les connaissances acquises durant ma formation en Belgique.
Dès mon arrivée, l’équipe de l’IFMK Assas m’a très bien accueilli, je me suis senti bien entouré et ma première semaine d’intégration au sein de l’école s’est très bien passée. J’ai pu assister à des modules sur la méthodologie du mémoire de fin d’études.
Mon premier mois de stage s’est déroulé dans un cabinet libéral spécialisé dans la kinésithérapie vestibulaire. J’ai profité d’un matériel de qualité, d’une grande variété de pathologies, d’une kinésithérapie efficace avec des résultats quantifiables et d’un tuteur de stage qui m’a guidé de façon passionnée dans un domaine pas toujours facile à comprendre. Pendant ce mois j’ai eu mon premier vrai contact avec la rééducation vestibulaire : je me suis servi des techniques de bilan et de rééducation informatisées (plateforme asservie, réalité virtuelle, acuité visuelle dynamique, videonystagmographie), ainsi que des techniques manuelles (manœuvres libératoires dans le VPPB). Ma première expérience « sur le terrain » avec cette branche de la kinésithérapie m’a beaucoup plu.
Le deuxième mois s’est déroulé dans un cadre tout à fait différent. J’étais à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, dans le service de Médecine Physique et Réadaptation. C’est un cadre médical avec une équipe pluridisciplinaire (médecins, ergothérapeutes, kinés, infirmiers, neuropsychologues, assistantes sociales) qui travaille de façon coordonnée avec un objectif commun. Dans ce service, on se retrouve face à des pathologies comme les AVC, les traumatismes crâniens ou des atteintes médullaires. J’ai pris plaisir à apprendre de nouvelles techniques et astuces en rééducation neurologique, j’ai amélioré certains aspects de ma pratique, comme l’organisation et la rigueur dans le traitement, mais j’ai surtout gagné en maturité du fait d’être en constant face à face avec des pathologies lourdes.
Je voudrais remercier tous ceux qui m’ont permis de faire de cette expérience enrichissante un souvenir inoubliable : le partenariat PARNASSE-ASSAS, en particulier ses équipes d’encadrement d’étudiants, le programme ERASMUS+ de l’Union Européenne, mes tuteurs et tutrices de stage et, bien sûr, les étudiants de K3 de ASSAS.
Bruxelles, le 20 décembre 2016
Pablo López Mardomingo
Master en Kinésithérapie
Haute Ecole Léonard de Vinci, Institut Parnasse-Isei (Bruxelles)

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne (Programme Erasmus+). Cette communication n’engage que son auteur et la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Scroll to top

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des communications ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.