Juillet 2019 : stage kiné aux États-Unis

juillet 2019

Au mois de juillet 2019, deux étudiants de K3 (troisième année de kinésithérapie) ont traversé l’Atlantique pour découvrir la pratique de la « physiotherapy » au sein de la clinique dirigée par Dan Fleury dans le New Hampshire. Ils nous racontent leur immersion dans cet univers professionnel stimulant.

Réveil tous les matins à 5h45 avant d’enfourcher nos vélos pendant une trentaine de minutes pour rejoindre la clinique. La journée de travail commence à 7h. Jusqu’à 13h, nous assistons aux consultations kinésithérapiques. Après la pause déjeuner, nous avons encore 2 heures de stage et sommes libérés vers 15h30.

Il faut savoir qu’aux États-Unis, la pratique de la kinésithérapie ne nécessite pas forcément d’ordonnance médicale. Les bilans y ont plus un objectif de diagnostic qu’en France. Lors des séances de rééducation, nous avons remarqué l’importance accordée par les kinés à la proposition d’exercices actifs et de renforcement. De fait, les praticiens donnent à chaque patient un programme d’exercices à effectuer à domicile. Chaque exercice est accompagné de son descriptif et de photos pour permettre aux patients d’arriver progressivement à une vraie autonomie. Cet objectif d’autonomiser la patientèle répond à la contrainte que représente le coût des actes de santé qui, en grande partie, repose directement sur les patients.

Sur un plan technique, nous avons découvert au cours de ce stage de nouvelles techniques telles que le cupping, le blood flow restriction, le dry needling ou les tractions, ce qui nous a permis de porter un nouveau regard sur la rééducation pratiquée.

Ce séjour nous a aussi permis de découvrir la culture américaine, de visiter la région et d’améliorer notre anglais médical. Merci à Nicole Maurice d’une part et à l’équipe de la clinique de Portsmouth, d’autre part, pour ce stage qui a représenté pour nous une opportunité exceptionnelle d’enrichir notre pratique de la kinésithérapie.

Manon et Maxime, K3

juillet 2019