Wenzhou 2018 : Retour de stage kiné

Wenzhou 2018 typhon Chine

Nous avons déjà rendu compte (ici) d’une journée peu ordinaire vécue par nos étudiants kiné en stage en Chine cet été. Voici la chronique détaillée de leurs journées de stage à l’hôpital de Wenzhou après les premières journées d’acclimatation.

Jour 7 / La pratique commence ! Tous en blouse, c’est parti pour découvrir les effets des acupoints et les sensibilités des uns et des autres. Par binôme, chacun se passionne dans la recherche des différents points et le ressenti créé : chaleur, picotement, engourdissement et même perte de connaissance momentanée. L’exercice nous permet d’illustrer les liens entre les points et les trajets des méridiens, c’est incroyable !
L’après-midi est consacrée à la visite de la pharmacie ou plutôt herboristerie en France vu que leurs médecines sont essentiellement des mixtures d’ingrédients naturels dilués ensuite dans l’eau chaude.

Jour 8 / Ce matin, explication de la pose des aiguilles sur les différents points d’acupuncture pour répondre à différents cas cliniques pathologiques.
L’après-midi arrive et un cours théorique nous attend. Les sujets du jour sont : la moxibustion, le massage traditionnel chinois – aussi appelé « Tuina » – ainsi que d’autres techniques d’acupuncture.

Jour 11 / Après un beau week-end avec la rencontre d’un moine bouddhiste et la finale de la coupe du monde, le réveil est difficile pour certains. Heureusement, nos hôtes sont compréhensifs et le programme ne reprend que l’après-midi avec l’approche pratique de la moxibustion. Cela consiste en la conduction de la chaleur par différents moyens : via une aiguille en plaçant un moxa (qui est ensuite enflammé) sur cette dernière permettant la transmission de la chaleur au point d’acupuncture, ou alors via des boîtes où se trouvent des moxa que l’on vient placer sur le dos ou même le ventre pour favoriser un relâchement musculaire…

wenzhou 2018

Jour 12 / Découverte du Tai Chi. Cette gymnastique fait partie des exercices énergétiques de la médecine traditionnelle chinoise.
L’après-midi, cours sur les méridiens de la vessie et de la vésicule biliaire.

Jour 13 / La journée commence par un atelier de mise en pratique des différents méridiens du membre inférieur. Le foie, l’estomac, la rate… tout y passe et c’est parfois douloureux !
Le cours de l’après-midi porte sur les différentes techniques de Tuina et nous fait mieux comprendre cette autre approche du massage.

Jour 14 / Direction l’hôpital pour apprendre l’utilité des patchs que nous pouvons parfois voir sur les patients chinois venant se faire traiter. À base de plantes, ils servent à la prévention, notamment de certains maux saisonniers.

Jour 15 / Aujourd’hui nous voyons le traitement de problèmes comme le mal de dos, les douleurs de poignet, les règles douloureuses… via l’acupuncture.
L’après-midi, nous abordons la mâchoire avec ses différents dysfonctionnements et les traitements utilisés en Chine.

Jour 21 / Après cinq jours à Shanghai, nous sommes de retour à Wenzhou. Direction la salle de rééducation pour observer comment agissent les physiothérapeutes chinois dans des situations que nous connaissons.

Jour 22 / En ce dernier jour de la semaine, nous allons à l’hôpital assister aux visites des médecins et du MK dans les chambres des patients. Nous comprenons au fur et à mesure que l’éducation thérapeutique est très utilisée ici. La rééducation se fait en chambres de 3. Chaque patient est entouré de sa famille, toutes les portes des chambres sont ouvertes et on arrive à 20 dans la chambre : autant vous dire que, niveau intimité, c’est pas ça…
L’après-midi nous revenons au Tuina pour découvrir de nouvelles techniques, notamment le scrapping : une technique de « raclage » de la peau avec une crème chauffante, toujours en suivant les méridiens.

Wenzhou 2018Jour 25 / Après un bon week-end marqué par la canicule, nous reprenons les exercices pratiques. Maintenant que nous connaissons le système des méridiens et les différents acupoints, nous apprenons comment les assembler pour traiter les maladies. Nous en profitons pour devenir le patient et traiter nos propres maux de dos, périostites, allergies, règles douloureuses…

Jour 26 / Aujourd’hui, la théorie suit la pratique d’hier et nous découvrons la théorie régissant les combinaisons d’acupoints : distal/proximal, droite/gauche, supérieur/inférieur. Finalement il y a bien une logique derrière !
Nous passons ensuite au « cupping », qui utilise des ventouses placées sur les acupoints douloureux (« ashi points ») permettant un afflux sanguin pour traiter les douleurs.
L’après-midi, devant une vingtaine d’étudiants étrangers faisant leurs études en Chine, nous présentons la France, sa culture, ses régions, ses sports, sa nourriture mais aussi Paris, l’École et notre système de santé. Une épreuve qui nous oblige tous à intervenir en anglais mais qui, au final, nous permet de faire valoir notre expérience et de la partager avec des étudiants du monde entier (Congo, Bahreïn, etc.).

Jour 27 / Dernière vraie journée de cours… La médecine traditionnelle chinoise commence à rentrer dans nos têtes !

Jour 28 / Nous rendons nos badges avant de passer l’examen final. C’est le directeur de l’hôpital qui nous reçoit ensuite, un par un, pour nous remettre notre certificat de stage. Une belle conclusion pour un stage inoubliable. Et pas juste parce qu’on est champions du monde !!!