Stage K3 au Danemark

k3 au danemark

Étudiantes à l’IFMK de l’École d’Assas, Ambre et Selma ont effectué un stage de 9 semaines au Danemark, dans la ville d’Esbjerg, port situé sur la mer du Nord, en face des côtes du Yorkshire. Voici leur compte rendu.

Nous avons effectué notre stage dans un centre de rééducation. Ce centre est spécialisé dans le domaine musculo-squelettique et une dizaine de kinésithérapeutes y travaillent. On y trouve un espace commun avec de nombreuses machines ainsi que des salles individuelles qui sont dédiées aux séances avec les patients de tous âges.

Nous avons eu la chance d’être très autonomes pendant ce stage : nous avions nos propres patients et nous devions assurer les séances en anglais, depuis le début jusqu’à la fin de la prise en charge, y compris la prise de rendez-vous et les recommandations sur les exercices à faire à domicile. Notre tuteur était toujours à notre disposition quand nous avions besoin de lui, en plus des rendez-vous réguliers que nous avions ensemble trois fois par semaine. Nous avons pu échanger avec lui aussi bien sur les patients que sur les techniques.

Nous avons aussi été favorablement surprises par le mode de vie local et les conditions de travail qui sont très « saines » pour le mental. L’ambiance au sein de l’équipe était vraiment chaleureuse et nous étions considérées comme de véritables futures collègues en dépit de la barrière de la langue et de notre statut de stagiaires.

En soi, la pratique de la rééducation à Esbjerg est similaire à ce que nous connaissons en France mais nous avons été frappées par la différence de mentalité entre les Danois et nous et l’impact que cette différence a sur le déroulement des soins. En effet, les Danois misent beaucoup sur la responsabilité individuelle et l’autonomie et accordent, du coup, une grande place à l’auto-rééducation à domicile, d’où un nombre réduit de séances en centre de rééducation.

K3 au DanemarkNos horaires de stage (8h-14h) nous ont permis de pouvoir apprécier pleinement notre séjour : nous avons profité de nos weekends pour visiter d’autres villes aux et nous rendre compte de la richesse du pays à pied, à vélo, ou en bateau (un ferry dessert très bien la petite île située en face de la ville).

Pour conclure, nous sommes toutes les deux ravies de notre expérience au Danemark aussi bien sur le plan professionnel que personnel : nous avons vécu en colocation avec d’autres étudiants ; nous avons pu approfondir notre anglais en échangeant tous les jours avec nos collègues/patients/colocataires ; nous avons pu expérimenter une nouvelle manière de travailler ; nous avons découvert un nouveau pays où le vélo règne comme principal moyen de déplacement… Bref, nous recommandons ce stage et cette expérience à 100%.

Ambre et Selma, K3

K3 au Danemark

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne (Programme Erasmus+). Cette communication n’engage que son auteur et la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.