Michel Pillu, professeur invité à Grenade

Grenade Michel Pillu

Mi-octobre, Michel Pillu, membre du département international de l’École d’Assas, a donné deux cours de biomécanique fonctionnelle à l’invitation de l’Université de Grenade (Andalousie). Ces cours entrent dans le programme d’un nouveau Master intitulé : « Máster en investigación de los trastornos del movimiento y alteración funcional », ce qui pourrait être traduit par « Master en examen clinique des troubles du mouvement et des altérations fonctionnelles ».

30 étudiants issus des universités andalouses participent à ce cours : la plupart sont étudiants en kinésithérapie, d’autres sont de futurs ergothérapeutes ou de futures infirmières. Ce cours prend place après 4 années d’études (4 x 60 ECTS = 240 ECTS) et donne droit à 60 ECTS supplémentaires. Le total est donc de 300 ECTS, soit un master complet, que les étudiants peuvent prolonger par un doctorat s’ils le désirent.

Les cours sont répartis entre des modules obligatoires et optionnels et sont concentrés d’octobre à février. La seconde partie de l’année académique est consacrée à la rédaction d’un mémoire.
« En dépit de l’horaire inhabituel des cours et de leur longueur (4 heures chaque jour, de 17h à 21h, entrecoupées de deux pauses), l’ambiance était studieuse, nous a expliqué Michel Pillu. Le thème de mon enseignement concernait les rôles qualitatifs des muscles squelettiques striés autour de l’exécution des mouvements, leur contrôle, etc. Avec une ouverture vers certains gestes sportifs, voire accidents musculaires sportifs. »

Les cours ont été dispensés en anglais. Tous les étudiants comprennent cette langue, l’un des critères de sélection des étudiants pour s’inscrire à ce master étant de posséder au minimum un niveau B1 en anglais.

« Au total, conclue Michel, il s’agit d’une expérience très enrichissante qui confirme le très haut niveau de l’enseignement universitaire paramédical en Espagne. Que des ergothérapeutes puissent facilement accéder au niveau master puis à un doctorat me semble en outre une excellente perspective. »

Michel Pillu 2018