L’apprentissage en ergothérapie

L’Ecole d’Assas propose à ses étudiants de poursuivre sa formation par l’apprentissage à partir de la deuxième année d’ergothérapie. L’Ecole d’Assas est partenaire du CFA ADAFORSS.

apprentissage ergothérapieLe Contrat de Formation par l’Apprentissage permet aux étudiants de suivre leur scolarité tout en étant salariés d’un établissement de santé. L’étudiant qui devient «apprenti salarié», perçoit une rémunération et ses frais de scolarité sont totalement pris en charge par l’établissement employeur.

L’apprenti alterne les cours à l’Institut, les périodes de stage et le temps de présence chez son employeur. Au-delà des aspects financiers de ce dispositif, le CFA permet à l’étudiant apprenti d’avoir un pied dans le monde du travail et de se professionnaliser plus vite. Il n’est plus un simple étudiant mais un salarié en formation.

Il n’est pas possible de commencer l’apprentissage en première année de formation.

L’accès à l’apprentissage n’est pas automatique et dépend tous les ans de l’offre de contrats :

  • La condition d’âge limite a été élevée à 29 ans révolus au commencement du contrat (et non pas à la signature). Pour cela, les étudiants adressent leurs candidatures spontanées aux établissements de leur choix après accord de la direction de l’institut de formation en ergothérapie.
  • Avoir validé la première année d’ergothérapie.
  • Trouver un employeur. Il est plus facile de trouver un contrat en deuxième année.

L’emploi du temps des apprentis est structuré autour de trois grands « temps » : le temps de formation à l’école, le temps de présence chez son employeur et les stages, l’emploi du temps est par conséquent chargé.

Le calendrier d’alternance est fixé de commun accord entre l’employeur, l’apprenti et l’institut de formation.

L’Ecole d’Assas et son partenaire le CFA ADAFORSS accompagnent les étudiants tout au long de leurs recherches.

 

 

L’esprit du contrat de formation par l’apprentissage

Autrefois dévolus aux métiers de l’industrie, du bâtiment ou du secteur tertiaire, les CFA ont passé le cap de la formation supérieure depuis plusieurs années. Certaines écoles de commerce ont mis en place ce dispositif de même que certaines formations de niveau Master.

L’Ecole d’Assas s’est engagée dans la formation par l’apprentissage pour plusieurs raisons, chacune étant d’égale importance.

Cette option permet tout d’abord, d’atténuer les disparités financières entre étudiants et de réduire la place de « l’emprunt ». Cela permet de limiter le recours à des jobs étudiants sur des métiers ne correspondant nullement à un processus de professionnalisation et réduisant ainsi le temps disponible pour les études.

La deuxième raison est formative. Dans ce dispositif, les étudiants « apprentis » (dans le sens d’apprendre) sont suivis tout au long des deux dernières années, par un « maître d’apprentissage », professionnel de terrain formé, très souvent cadre de santé, qui en lien avec l’équipe de direction pédagogique de l’Institut, adapte le suivi à la progression de l’apprenti. De plus, salarié et intégré au sein d’un établissement de santé, l’apprenti est perçu comme étant membre à part entière d’une équipe, ce qui lui confère à la fois un statut mais également une reconnaissance. Il participe activement, au-delà de ce que peuvent faire en général les stagiaires, à l’ensemble des activités tant de soins que d’organisation du soin.

L’étudiant se professionnalise, il adopte progressivement un nouveau vocabulaire, des attitudes qu’il n’avait pas en tant qu’étudiant stagiaire. La continuité dans un service de soins, l’amène à acquérir de l’autonomie et à travailler avec les autres professionnels de santé.

Sur le plan des apprentissages théoriques à l’école, il devient beaucoup plus actif et curieux car il est amené à réinvestir ces connaissances sur le terrain.

Sur le plan de son identité, l’apprenti se sent appartenir à une communauté professionnelle.

Pour tout renseignement complémentaire : cfa@ecoledassas.fr

Liens utiles

Portail officiel de l’alternance