Formation continue kiné à Charleroi

kiné charleroi

Jeudi 4 octobre, Michel Pillu a donné, au nom de l’École d’Assas, une conférence à Charleroi, en Wallonie, devant une trentaine de kinésithérapeutes dans le cadre de la formation continue financée par l’assemblée régionale locale. Obligatoire, cette formation continue comprend deux soirées par an suivies d’une réunion de travail qui sert à débattre de l’application pratique quotidienne de ce qui a été présenté lors de la réunion précédente.

Les kinésithérapeutes présents étaient soit des libéraux travaillant en privé chez eux, soit des libéraux travaillant en hôpital, centre de rééducation ou maison de retraite. Le salariat est en effet devenu exceptionnel en Wallonie, les services de rééducation publics comme privés privilégiant les contrats de collaboration avec les kinésithérapeutes privés pour réduire leurs charges : pas de congés payés ni d’arrêts maladie à payer…

Le titre de l’intervention de Michel Pillu était : « Bilans et tests cliniques en kinésithérapie : les meilleurs pour une meilleure prise en charge de l’appareil locomoteur ». En fait, il s’agissait de montrer ce qu’est un test clinique, pourquoi on l’utilise et quels renseignements on peut en attendre. Autrement dit comment bien le choisir pour qu’un seul test suffise. On ne mesure pas pour mesurer mais pour mieux soigner tout en justifiant sa prise en charge.