En kiné, stages et TP aussi ont repris

stages et TP

Comme en podologie et en ergothérapie, l’Institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK) a rouvert ses portes début septembre. C’est avec des effectifs au complet et une organisation pédagogique adaptée à la crise sanitaire que les cours ont repris. Après une interruption forcée en raison du confinement, stages et travaux pratiques aussi ont retrouvé leur place dans la scolarité de nos étudiants. Jean-Jacques Debiemme, directeur de l’IFMK, fait un point avec nous sur cette rentrée 2020.

« La grande satisfaction de la rentrée, c’est d’avoir respecté le calendrier prévu. Grâce au nombre important de cours à distance donnés pendant le confinement, nous n’avons pas pris de retard sur le programme et les étudiants de deuxième comme de quatrième années ont pu débuter par les travaux pratiques qu’ils n’avaient pas pu réaliser en mars-avril. Bien entendu, les gestes barrière sont respectés et nous avons instauré un sens de circulation dans l’enceinte du bâtiment afin d’éviter les croisements intempestifs. »

« L’autre satisfaction, c’est la reprise des stages. Un temps d’étude important avec lequel nos étudiants voulaient renouer. Nos étudiants suivent scrupuleusement les précautions sanitaires requises sur leur terrain de stage spécifique et, souvent, effectuent un test de dépistage avant de le rejoindre. »

Jean-Jacques Debiemme souligne aussi le gros travail de planification accompli par les responsables pédagogiques pour éviter que toutes les promotions se retrouvent ensemble en cours. Cela allège les flux, d’autant plus que les cours peuvent toujours être suivis à distance, notamment pour éviter aux étudiants la promiscuité des transports en commun. Enfin, il convient de saluer le BDE qui a pris la mesure des restrictions d’activités qui s’imposent à tous.

stages et TP