Mobilités Erasmus+ des enseignants d’Assas

Mobilités Erasmus+

Fin mars, dans le cadre des mobilités Erasmus+, Françoise Bizouard, enseignante à l’IFMK Assas et Brigitte Treifel qui collabore avec elle dans le cadre des travaux pratiques d’uro-gynéco, ont fait cours à l’Institut Polytechnique de Porto (IPP), partenaire Erasmus+ de l’Ecole d’Assas. Voici leur témoignage.

« Nous avons été chaleureusement accueillies par Paula Clara Santos, docteur en physiothérapie et professeur adjoint à l’Área Técnico Cientifica da Fisioterapia au sein de l’IPP et les enseignants en charge des échanges entre les différents instituts de formation européens. Le thème retenu était « La rééducation pelvi-périnéale chez la femme ».

L’institut de physiothérapie est intégrée au pôle universitaire « Politécnico do Porto. Escola Superior de Saúde » (Ecole Supérieure de Santé) qui comprend un laboratoire de recherche. Les étudiants de première année sont admis dans l’établissement sur dossier après leurs études secondaires et intègrent un cycle de formation de 4 ans avec des stages pratiques débutant en troisième année.

Des étudiants francophones peuvent intégrer l’institut de formation sur dossier avec un apprentissage de la langue portugaise durant leur première année d’études.

Quatre étudiants francophones sont intégrés à la promotion de troisième année  à laquelle j’ai présenté les modes d’exercices du masseur kinésithérapeute en France et les différentes approches de la rééducation de la sphère pelvienne.

Les enseignements étaient organisés en demi-promotions de 30 étudiants. Ces derniers avaient eu reçu quelques jours avant le cours, le diaporama de la conférence en anglais, ce qui a facilité la compréhension et les échanges. Pour pallier d’éventuelles difficultés de compréhension, des étudiants francophones étaient présents dans chaque groupe et ont traduit en portugais certains points.

Les posters réalisés par les étudiants

Lors de ma visite de l’institut de formation, j’ai pu apprécier les travaux des étudiants sur la sphère pelvienne. Nous avons pu évaluer leurs connaissances à travers les posters réalisés mais aussi sous forme de quiz ludique.

Dans le cadre de cet échange, une session de formation de rééducation d’une demi-journée avec pratique en rééducation périnéale chez la femme a également été proposée aux enseignants en physiothérapie.

Nous avons pu ainsi échanger avec les kinésithérapeutes présents sur nos modes d’exercice. La rééducation périnéale au Portugal est essentiellement réalisée dans des établissements de formation en établissement de soins.

Il serait intéressant de poursuivre ces échanges.

Un grand merci  à l’ensemble des étudiants et des professionnels rencontrés pour leur gentillesse … et leur sérieux. »

Françoise Bizouard, accompagnée de Brigitte Treifel

> Ces deux mobilités ont été financées par le Programme Erasmus+.