Le métier d’ergothérapeute

L’ergothérapeute est un professionnel de santé qui exerce son métier dans les secteurs sanitaire et social. L’activité s’entend selon la définition du terme anglo-saxon occupation : « un groupe d’activités, culturellement dénommées, qui ont une valeur personnelle et socioculturelle et qui sont le support de la participation à la societé ».
(ENOTHE : European Network of Occupational Therapy in Higher Education)

« Ces activités comprennent des soins personnels, le travail et les loisirs. L’ergothérapie intervient en faveur d’une personne ou d’un groupe de personnes dans un environnement médical, professionnel, éducatif ou social. »
(Arrêté du 5 Juillet 2010 relatif au diplôme d’État d’ergothérapeute)

L’objectif de l’ergothérapie est de maintenir, de restaurer et de permettre les activités humaines, de manière sécurisée, autonome et efficace, et, ainsi, de prévenir, réduire ou supprimer les situations de handicap pour les personnes, en tenant compte de leurs habitudes de vie et de leur environnement. L’ergothérapeute est l’intermédiaire entre les besoins d’adaptation de la personne et les exigences de la vie quotidienne en société.

ERGOTHÉRAPEUTE, UN PROFESSIONNEL QUI FONDE SA PRATIQUE SUR LE LIEN ENTRE L’ACTIVITÉ HUMAINE ET LA SANTÉ

« L’ergothérapeute évalue les intégrités, les lésions, les capacités de la personne ainsi que ses performances motrices, sensorielles, cognitives, psychiques. Il analyse les besoins, les habitudes de vie, les facteurs environnementaux, les situations de handicap et pose un diagnostic ergothérapique.

L’ergothérapeute favorise la participation de la personne dans son milieu de vie et préconise des aides techniques et des assistances technologiques, des aides humaines, des aides animalières et des modifications matérielles. » (Arrêté du 5 juillet 2010 relatif au diplôme d’État d’ergothérapeute).

 L’EXERCICE PROFESSIONNEL

ergothérapeute Assas

Crédit Photo Matthias Zomer

En 2016, l’ensemble du territoire français (métropole etoutre-mer) compte 10 417 ergothérapeutes dont 6 017 exercent en milieu hospitalier. Le reste des professionnels exerce en libéral ou combine l’exercice libéral et l’hospitalier (public et privé). (Source DREES)

Le vieillissement de la population, l’augmentation de l’espérance de vie et l’inclusion progressive des personnes handicapées en milieu ordinaire, ont ouvert de nouvelles perspectives à l’exercice professionnel. Ainsi l’ergothérapeute peut exercer, en plus du milieu hospitalier, en centre de rééducation et de réadaptation, en hôpital de jour, en centre médico-pédagogique, en milieu scolaire ordinaire, à domicile, en centre pénitentiaire, en centre d’hébergement, pour les écoles, les mutuelles, les caisses de retraite, etc.