Madagascar accueille un étudiant kiné d’Assas

Madagascar Stage kiné Assas

Jillian, étudiant en troisième année de kinésithérapie, effectue en juillet 2017, un stage kiné à l’hôpital militaire de Antananarivo, capitale de Madagascar. Voici son témoignage depuis la Grande Ile.

Madagascar est un pays grand comme la France et la Belgique réunies et peuplé de 25 millions d’habitants (les malgaches). C’est un pays les plus pauvres du monde malgré de nombreuses ressources naturelles. Le pays est également connu par ses sa flore et sa faune endémique.

Antananarivo Crédit photo Shutterstock

En termes d’infrastructures de soin, le pays est sous équipé mais toutes les grandes villes disposent d’un hôpital. Madagascar compte 260 kinés pour 25 millions d’habitants soit 1 kiné pour 100.000 habitants. A titre de comparaison, en Europe, il y a un kiné pour 9.000 habitants.

Dans les campagnes et les petites villes, les centres de santé de base (mini dispensaires) dispensent les soins pour des problèmes de santé sans grande gravité.

stage kiné étrangerDans la capitale, la kinésithérapie s’étudie à la faculté de médecine après une licence en sciences de la santé. La formation dure 2 ans et sanctionne le grade master.

L’hôpital militaire de Soavinandriana a été fondé en 1889. Il compte un service de kinésithérapie.  La première semaine a été superbe. Je suis encadré par 5 kinésithérapeutes qui se relayent tout au long de la semaine et qui m’ont tout de suite intégré. Il a y une grande diversité de pathologies (neurologie, traumatologie, cardio-respiratoire, traumatologie et pédiatrie). Les kinésithérapeutes travaillent quasi exclusivement avec leurs mains. Il faut être imaginatif et se servir de ses mains contrairement à certains stages en France.

Jillian, K3 2017-2018.