Avec l’UCSYD, Erasmus Kiné au Danemark

Erasmus+ Danemark UCSYD

Marie et Céline, deux étudiantes en troisième année de kinésithérapie, ont bénéficié d’une mobilité Erasmus au Danemark dans le cadre d’un partenariat entre l’University College of South Denmark (UCSYD) et l’Ecole d’Assas.

Le Sundhedcenter (centre de santé de Kolding) est un établissement remis à neuf. Situé à l’hôpital de Lillebælt, le centre est conçu selon l’idée d’un lieu lumineux, accueillant et bordé par une forêt.

Le centre de santé offre des services de rééducation et réhabilitation, mais aussi des séances d’education thérapeutique pour les habitants atteints de maladie chronique ou à long terme. Il travaille également dans les domaines de la promotion et de la prévention de la santé avec des thèmes comme le tabagisme, l’activité physique, l’alcool, la santé mentale… en développant et coordonnant des initiatives de promotion de la santé en collaboration avec d’autres administrations et associations.

Erasmus Assas UCSYDPour la première semaine de stage nous avons eu une présentation de la structure et une mise en route progressive avec une intégration dans différents groupes et la première séance avec un patient. Tout notre stage est construit autour des groupes (hanche, genou, cardio, dos) et des séances individuelles avec les patients. Nous avons en moyenne 3 à 4 patients deux fois par semaine pendant une heure et en totale autonomie. Notre superviseur ou tuteur est là pour nous aider si nous ne savons pas comment prendre en charge un patient. Chaque semaine nous avons une heure de coaching individuel avec notre superviseur.

Nous sommes très autonomes et indépendants pendant le stage, tout en restant suivis lors des séances de coaching, et notre superviseur reste à notre disposition pour toute question. Nous gérons notre emploi du temps et nos horaires, les prises de rendez-vous de nos patients ainsi que l’organisation de nos séances individuelles. Ces séances entre étudiants sont très utiles pour découvrir ou revoir ensemble les techniques que nous avons apprises dans nos écoles respectives ou encore pour tester le matériel à disposition dans le centre.

Nous allons accueillir nos patients à la reception de l’établissement. Au rez-de-chaussée, on trouve deux grandes salles de training, avec de nombreuses machines de musculation, ainsi qu’une autre salle de training plus petite et adaptée pour recevoir des enfants. Il existe aussi des salles d’examen pour les séances individuelles avec les patients, dont une est équipée de matériel à ultrasons et laser. Une salle est dédiée aux étudiants avec six ordinateurs fixes, des ordinateurs portables et, même, un téléphone portable à notre disposition. De nombreux livres sont aussi disponibles, dont certains en anglais que l’on peut emprunter pour le week-end, ainsi que le matériel d’électrothérapie et un accès illimité à l’imprimante.

Chaque semaine les étudiants et les surperviseurs se réunissent pour débattre autour d´un problème soulevé par un étudiant. L’étudiant doit exposer une situation dans laquelle il s´est senti mal à l´aise et à eu du mal à savoir comment réagir. Ensuite nous devons lui poser des questions sur la situation pour en comprendre les tenants et les aboutissants. Puis nous débattons sur le sujet et sur les différentes réactions à avoir. Cela permet de se projeter mentalement, ce qui nous permettra de savoir comment réagir face à une situation similaire.

En conclusion, ce stage au Danemark nous a offert beaucoup d´opportunités, autant matérielles qu´intellectuelles. La barrière de la langue reste toutefois un obstacle à bien évaluer avant de choisir sa destination Erasmus+.

Marie et Céline, K3 2017-2018

Cette mobilité a été financée par les fonds européens du Programme Erasmus+.